AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Sometimes I wake up grumpy; other times I let her sleep ϟ PV Kay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


♪ MESSAGES : 67
♪ AVATAR : Curt Mega
♪ CONCOURS INTER-LYCEES : 85



MessageSujet: Sometimes I wake up grumpy; other times I let her sleep ϟ PV Kay   Sam 27 Aoû - 9:08

Nick ne s’était jamais très bien entendu avec sa cousine Kayleigh Morgenstern, mais là il lui en voulait mortellement. La raison était toute simple : il aurait put sortir voir des amis, traîner en ville avec eux et faire l’idiot, ou encore passer son après-midi sur facebook à pourrir les murs de ses amis, bref en règle général s’amuser ; mais à la place de ça il devait ranger sa chambre. A cause de l’arrivée imminente de sa tante et de sa cousine. Malgré l’emménagement de Kayleigh à Lima ils n’avaient pas encore pris la peine de se revoir. En même temps la jeune fille ne devait pas garder un très bon souvenir de son cher cousin. Nick rassembla ses chemises d’uniforme avec ses pantalons (il était persuadé de les avoir mit à laver tiens), se remémorant quelques mauvaises blagues qu’il avait fait à la pauvre Kayleigh et se demandant sincèrement de laquelle elle gardait un mauvais souvenir. Les peu de fois ou elle était venu le voir lorsqu’elle vivait en Autriche elle avait eut droit à un Nick remuant terre et ciel pour lui pourrir son séjour aux USA tout en essayant de ne pas se faire attraper par ses parents. Le garçon n’avait pas toujours cherché à faire original : une fois il avait caché vers de terre, gendarmes, punaises et autres insectes tout aussi charmant sous ses draps et sous son oreiller. Il avait mit un temps fou a capturer divers insectes mais n’avait pas regretté en voyant la réaction de sa cousine. Qu’est-ce qu’il lui avait fait subir encore ? Ah oui, les limaces dans les bottes le matin, il se souvenait aussi cracher régulièrement dans son verre de lait ou lécher ses cookies juste devant elle avec un regard insistant lors des goûters. Ah oui, a plusieurs reprises il lui avait fait croire qu’il avait lu son journal intime (jusqu’à ce qu’elle lui explique que son journal intime elle l’avait laissé en Autriche, puis qu’elle n’en avait plus), piquer son mp3 pour mettre le volume au maximum, caché ses affaires (ça s’était puéril), et raconté n’importe quoi : « Tiens, je t’ai ramassé des fraises pour m’excuser d’avoir lu ton journal » en oubliant de mentionner que les fraises avaient été achetées par sa mère, pour une tarte. D’accord, Nick reconnaissait s’être comporté avec sa cousine comme un crétin immature. Au moins ça avait eut le mérite de le faire rire.

Nick referma son ordinateur sans prendre la peine de l’éteindre et jeta un coup d’œil à son portable pour voir s’il n’avait reçu aucun nouveau message. Nope, pas un. Dommage, Nick aurait bien sauté sur la première occasion venu pour partir cher lui très vite. « Ah, papa, maman, Jeff s’est fait renversé par une voiture et se trouve à l’hôpital, sa dernière volonté est que je sois à ses côté pour ses dernières minutes sur cette terre. Je ne peux pas refuser ça. Vous ne pouvez pas refuser ça». Nick termina de mettre à la poubelle quelques paquets de bonbons éventrés et de ranger dans le placard de sa chambre les derniers trucs qui traînait avant d’enfiler un t-shirt (Celui que Jeff lui avait imprimé « Keep Calm & Warbler On ») et un jeans propre comme le lui avait vivement conseillé sa mère (pourtant il ne s’était pas réellement salit étant donné qu’il avait passé son temps sur son ordinateur ou à jouer à Angry Birds –il avait débloqué un nouveau monde !) ). La sonnette retentit. La rencontre avec sa cousine était pour bientôt. Dommage, Nick n’avait aucune blague débile à lui faire. Il aurait du en préparer une, après tout c’était une chouette coutume.

Ses parents l’appelèrent pour qu’il descende dire bonjour à sa tante et qu’il vienne s’occuper de sa cousine, Nick attrapa un sweat-shirt et sortit de sa chambre avant de dévaler les escaliers sans prendre la peine d’éviter d’avoir l’air d’un gros lourdaud. Il salua la mère de Kayleigh avant de se planter devant sa cousine, les mains dans les poches.

-Euh…Salut. Ca fait longtemps.

Ouais, ça faisait longtemps effectivement. Kayleigh avait beaucoup changée, elle était devenue super mignonne (pour ne pas dire super canon), avait pas mal grandit aussi, elle faisait presque sa taille (en même temps on ne pouvait pas dire qu’il était bien grand). Nick sourit à sa cousine d’un air un peu pincé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kayleigh
Wo andere nie waren ... Und weiter.


♪ MESSAGES : 550
♪ AVATAR : La belle et magnifique Taylor Momsen ♥
♪ COPYRIGHT : ♥ Bazzart
♪ CONCOURS INTER-LYCEES : 569



MessageSujet: Re: Sometimes I wake up grumpy; other times I let her sleep ϟ PV Kay   Mar 30 Aoû - 5:34

Ce matin-là, j'avais une seule envie : le suicide. La raison ? J'avais du me lever tôt et en plus, pour aller voir mon cousin. Nicholas Andrews. Je crois que le dicton "on ne choisit pas sa famille" s'appliquait PARFAITEMENT bien dans le cas présent. J'ai eu beau ne le voir qu'une fois par an lorsque j'habitais encore en Autriche et à peu près la même chose même en habitant dans la même ville, je le haïssais plus que tout. Rappelons aussi qu'il n'a jamais rien fait pour que ça change avec toutes ses blagues vaseuses. Entre les insectes (dont j'ai horreur) dans mon lit et les crachas dans tout ce que je buvais, j'avais été gâtée ! Je ne dirais pas non plus que je ne m'étais pas vengée. Je rendais coup sur coup mais beaucoup plus subtilement. Est-ce qu'il s'en était déjà douté ? Je n'en étais même pas sûre !

Toujours est-il qu'une fois levée (et ce à dix heures du matin - pour un samedi, c'est horrible!), je descendis le plus lentement possible à la cuisine pour prendre mon petit déj'. Je remontais ensuite dans ma chambre, pris un bon bain histoire de retarder le moment des retrouvailles et finis de me préparer à la même vitesse (enfin lenteur plutôt). J'enfilais donc un short, une longue tunique (du coup, on voyait même plus mon short) et mis mes converses noires que j'avais joyeusement abîmée depuis un bon moment. Je mis ensuite mon téléphone portable dans ma poche, espérant que mes amis ne me laisseraient pas tomber... Lorsque je descendis au salon, mon frère et mes parents me regardèrent de haut en bas. Mon cher aîné pouffa et alors que je mettais un petit coup de poing dans son bras, ma mère soupira et nous fit signe de tous aller dans la voiture.

Le trajet dura dix petites minutes. Trop courtes si vous voulez mon avis. Quand mon père se gara dans l'allée de mon cousin, je sentis mon ventre se nouer. Je ne l'avais pas vu depuis un bail et si j'avais pu, je ne l'aurais JAMAIS revu. Dommage pour moi, l'heure était venue et si il me préparait encore un seul autre sale coup, je riposterais sans même réfléchir. J'avais grandi et j'avais vécu plus de choses qu'il ne pouvait s'imaginer. Ca faisait déjà un bon moment que je ne me laissais plus marcher sur les pieds et ce n'est pas parce qu'il était mon cousin qu'il allait faire exception à la règle... Je passais mon bras sous celui de mon frère, me préparant à revoir la terreur de mes étés d'enfance. Il m'adressa un sourire que je lui rendis, un peu nerveuse. Et puis la porte s'ouvrit sur ma tante qui, comme à son habitude, nous accueillit les bras ouverts. Elle, au contraire de Nicholas, je l'adorais. Je la serrais chaleureusement dans mes bras et me retrouvais alors face au dit cousin. Je me mordis la lèvre alors qu'il me saluait d'une façon plutôt gauche. Je le détaillais discrètement. Il avait grandi pourtant, je faisais presque la même taille. Brun, mignon ... Mignon !? Non mais qu'est-ce que je raconte moi !? Mon cousin, Nicholas, était mon pire ennemi depuis l'enfance ! Je ne pouvais pas le trouver MIGNON ! Je me mordis l'intérieur de la joue et le saluais à mon tour.

«Ouai. Salut. Euh ... La maison est vide d'insectes ?»

Oui, je sais. Terriblement nulle comme blague. J'essayais juste de détendre un peu l'atmosphère alors que sa mère nous invitaient à rentrer dans la maison. Je restais alors plantée à l'entrée du salon, ne sachant où me mettre. L'intérieur était plus grand et luxueux que le nôtre. En même temps, chez nous, le salon était rempli de nos diverses récompenses en ski ou en n'importe quoi d'autre. Je commençais à tordre mes mains dans tous les sens alors que j'attendais que quelqu'un (n'importe qui) me propose de faire quelque chose. Je détestais rester inactive et avoir l'air d'une cruche. Encore plus quand c'était devant Nicholas !












KAYLEIGH FLOCKE MORGENSTERN





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sometimes I wake up grumpy; other times I let her sleep ϟ PV Kay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GET IT RIGHT ::  ONLY CHILD :: Sujet-